Les boules, moi ? Noooooooooooooon.

Publié le par Lucie

Conspuée pour avoir sévèrement donné de son corps à l’ennemi occupant, Arletty avait déclaré au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale : "mon coeur est français mais mon cul est international ". Depuis le 15 juin dernier, je ne peux m’empêcher de penser que mon cœur est bel et bien rendu québécois… Que la France se rassure, mon cul, lui, il est toujours à fond international. J

Je savais que le retour serait difficile… mais en fait c’est plus grave que ça. Dans ma tête, mon séjour actuel en France est transitoire. Pour preuve : je dis "séjour". Pas "résidence", pas "vie", non : je parle de séjour. Voilà presque 3 mois que je foule le sol de la Gaule mythique (Marine, je parle de la France là... non, non, pour rien), et rien à faire : je ne conçois pas de ne pas retourner vivre au Québec. Il faut dire que c’est une vraie famille que j’ai laissée derrière moi. Qui plus est durant un été survolté : THE ÉTÉ à ne pas manquer. Les 400 ans de Québec. À Québec. A deux pas de mon igloo. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Je me barre. En désespoir de cause, je ne vois qu’une solution : y faire des sauts de puce réguliers pour me sevrer petit à petit. Ou pas.

Bon… je suis d’accord, dans la vie, on ne peut pas tout avoir. Et je ne me plains pas. J’exprime juste ici un très fort attachement. Dans mes rêves les plus fous, je serais évidemment restée à Québec. J'aurais suivi l'exemple de mon amie Aude et aurais acheté un condo. En échange, vous, chers amis lecteurs français, m’y auriez rejointe. Faut pas déconner non plus… Et vous, chers amis québécois, vous nous auriez accueillis à bras ouverts pour fêter votre 400ème. Enfin, dans mon monde merveilleux, nous serions partis explorer gaiementCuba pour fuir la pluie persistante... parce que Cuba, de Québec,  ce n’est « que » le sud. La porte à côté en somme. Et dans mes rêves, nous nous serions amusés comme des petits fous de bout en bout.

 

 
Nous aurions chanté avec Sir Paul le 20 juillet :

   


Hey Jude : http://www.youtube.com/watch?v=0XN0Ji5_HZQ&feature=related




Nous aurions remis le couvert sur les plaines d’Abraham le 22 août, pour vibrer avec tout un peuple au son de la voix du phénomène de la province : Céline Dion.

Un grand show hommage aux artistes de la patrie, car étaient présents à ses côtés Garou, Ginette Reno, 
Claude Dubois, Zachary Richard, Éric Lapointe, Nanette Workman, Jean-Pierre Ferland, Marc Dupré, Dan Bigras, Mes Aïeux, sans oublier ses 138 frères et sœurs. Influences folk /Cowboys Fringants/Trois Accords/Pierre Lapointe/bar /country pop/paroliers obligent (comprendre : ayant baigné de bon cœur ces deux dernières années dans la culture musicale québécoise), ma préférence serait tout naturellement à la performance de Mes Aïeux.

 





Le final avec Ginette Reno qui a fait trembler d'émotion tous les Québécois : http://www.youtube.com/watch?v=cjyPK8pXm8c&feature=related
Le duo avec Garou : http://www.youtube.com/watch?v=II48FCqfyNU&feature=related
Le duo avec Eric Lapointe : http://www.youtube.com/watch?v=NuiP13SQggs&feature=related
Le duo avec Dan Bigras : http://www.youtube.com/watch?v=fltxoTe-fTY&feature=related
Le x-uor en famille : http://www.youtube.com/watch?v=IT_XfTf2Hvk&feature=related

Ah ça pour sûr, Céline, chez elle, avec les siens, c'est pas tout à fait Las Vegas !



Mais surtout, surtout, surtout, nous aurions été là, en état de transe dès les premières notes de Shadow of the Day de Linkin Park :

 



Linkin Park quoi... Et je n'y étais pas... J'ai bien envie d'aller jouer avec mon fil de douche tout à coup. Nooooon, rien de rien, je ne regrette rien.


Le Québec me manque, vous n’avez pas idée. C’est uuuuuuuuuun-beleviabôeul.

 

Publié dans Anniversaires

Commenter cet article

Mario 07/02/2009 22:31

Je viens de retrouver ta trace dans ton blog... si je comprends tu es retournée ... J'ai essayé de te joindre mais le téléphone ne réponds pas car inopérant.... Que s'est-il passé? ou peut-être que je ne comprends pas...Mario Morin