ça se peut-tu ????

Publié le par Lucie

Bonsoir bonsoir !



Non, là, franchement, je ne veux pas m'emballer, mais tout de même : je ne sais pas ce qui se passe là haut sur son étoile, mais ma bonne fée a récemment fait une cure de guronzan/cocaïne/juvamine, je ne vois pas d'autre explication. 


- Je vais vivre avec Guillaume, ça, déjà, je ne m'en remets pas. Respire, Lucie, respire.


- Je vais tout faire pour rencontrer le Dalaï Lama à Nantes du 15 au 20 août 2008 . Désolée Céline, je ne serai donc pas à ton concert sur les plaines d'Abraham le 22. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la portée de l'événement : si jamais le Dalaï Lama venait à trépasser sans avoir nommé de successeur, et si par malheur la Chine nommait un Dalaï Lama factice comme elle a déjà nommé un n°2, alors nous n'aurions plus jamais aucune occasion de rencontrer au cours de notre vie un aussi grand esprit chargé d'histoire. Sans même envisager ces scénarios catastrophes, rencontrer le Dalaï Lama, en soi, c'est exceptionnel. Je vais m'inscrire de façon imminente, des volontaires pour se joindre à moi ?


- On me souffle dans l'oreillette que les deux premières semaines d'août, je serai certainement en train de faire le tour de l'île de Cuba. ça tente-tu des âmes de voyageur ? J'ai tourné le globe avec Guigui, mon doigt est tombé sur Cuba, donc ce sera Cuba. C'est le jeu ma pauvre Lucette. Clairette, Pauline, Jov, Cléms, Marianne, oui, vous là, je sais que Cuba c'est pas le Pérou (oh quel jeu de mot ! bravo !), mais sur un malentendu... Tanguy ? Non ? Et si j'apprends à me taire ?


- Après 1 an 1/2 de silence, c'est avec émotion que j'ai vu débarquer à l'improviste chez moi le plus charmant de tous les démons : Benny. Je vous le donne en mile : la magie a réopéré instantanément, comme s'il n'était jamais parti élever ses cochons dans son pays loin là-bas. Je t'en fais la promesse solennelle Benny : le mot "niaiser" restera à tout jamais dans mon vocabulaire.


- Gigi, je réserve un week-end à Annecy, Marine, je réserve un souper, que dis-je, une journée, deux, six, dix-huit ! Cécile, je n'ai pas de bal à te proposer, juste mon corps en offrande, Lucile, je serai là à ton mariage... François (oui je parle de toi là spice di Dechav), Jérémie, Crabe, Riton, Arnaud, Tanguyyyyyy (je sais pas ce que j'ai en ce moment mais je suis accroc à Tanguy), Quentin, Jean, Yann, vous tous qui avez suivi mes aventures à distance pendant deux ans ou depuis deux jours, vous en redemandiez ? Mais j'arrive les amis, j'arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive !!! Non, vous préférez que je reste au Québec finalement ?


-  Il a neigé toute la journée hier, toute la nuit, encore un peu ce matin, puis il y a eu une averse de pluie/grêle/trucs bizarres qui font du bruit en tombant... Enfin, on ne l'attendait plus, on n'osait plus y croire, mais cette fois-ci ce serait la bonne, le temps de la résurrection s'en vient :


ça y est !!!! Après 6 mois de bons et loyaux services, l'hiver laisse place au printemps. En ce qui me concerne, je ne vois pas comment on peut encore parler de 4 saisons au Québec. A la rigueur, 3 : l'HIVER, après l'hiver, et en attendant l'hiver. C'est pas une joke hein ? Je vais vraiment pouvoir bientôt me ballader le long d'un Saint-Laurent dégelé, et en tite jupe ??!!! Dites-moi pas que c'est pas vrai que je vais enfin pouvoir m'habiller comme... comme... comme... COMME UNE FEMME ?!! Oui, d'accord, je dois encore patienter, j'attendrai que la neige fonde.


- Dans son infinie bonté, le destin en a rajouté une couche. Dimanche 13 avril, 16h, heure de Québec. Téléphone. Guillaume. "Ma chérie, j'arrive samedi... enfin c'est pas sûr, je ne saurai pas avant vendredi, mais si l'Armée m'accorde effectivement une semaine de vacances, je réserve mes billets d'avion le jour même et je serai chez toi le lendemain. Et si tu me faisais découvrir New York ?". Bah voyons-donc !? Ce maudit épais, il sait comment parler aux femmes.




Un vent de folie souffle actuellement sur ma vie. Et j'adore ça.


Il manquerait plus qu'Edouard Baer frappe à ma porte ce soir.
Tiens, ça frappe... Doudou, c'est toi ?

Commenter cet article

cecile 09/05/2008 13:11

ton corps à m'offrir, ce n'est que trop ma petite Lucette, je me cntenterai d'une invitation acceptée sans annulation de dernière minute, ainsi tu pourrai rencontré mon petit bébé et mon petit chéri et ptre bien que das et alex pourraient se joindrent à nous mais enfin, rien n'est encore fait et moi je pars le 18 juin, on a pas tiré cuba mais la turquie, puis st raphael en aout et enfin la corse en septembre (oui, 3 c mon chiffre préféré !!!)Voili voilou, gros bisous.Cécile